TRAVAUXAll the achievements made in digital art since 2007
EXPOSITIONSPast exhibitions
PASSÉSPast performances, exhibitions, interventions since 2001
COLLABORATIONSCollaborations with other artists made since 2001 : théâtre, dance, expositions, performances, musique.
ARTICLESArticles philosophical, political or aesthetic and literary creations on paper
LIVRES
CD/DVD


[schéma_X_pensée] Schéma#9 – nouvelle série

Le dernier schéma que je présente de cette nouvelle série, concerne l’action liée au spampoetry. Dans le premier schéma était indiqué en quel sens l’écrivain qui vise à publier sur support papier était tenu dans les limites de la médiation médiatique de son oeuvre. Le schéma du tagueur permettait de comprendre, l’inversion de la relation intentionnelle de ceui qui écrit à celui qui lit et ceci à partir de la provocation à la vue faite par le tagueur graffitant son tag selon une stratégie de visibilité. Ce troisième schéma montre comment dépasser les limites matérielles de la diffusion qui sont liées aussi bien au ivre qu’au tag. En effet, étant dans leur modalité matérielle de production géo-localisés, la diffusion implique alors un effort de dépense (financier, physique, stratégique, médiatique) pour pouvoir se faire. Or, par le biais de la médiation des technologies informatiques de communication, ce qui est permis c’est de contourner cette restriction et ceci parce que l’oeuvre n’est pas matériellement définie, mais qu’elle est un abstract concordant à un médium à faible coût (en effet, il faudrat comparer le coût réel entre produire un livre, ou bien un tag et de l’autre produire un spam).
J’ai développé lors d’une conférence au festival SIAM, INT Evry en 2005, une conférence mettant en relief la différence entre d’un côté le médium et de l’autre l’abstract.
De même j’ai repris la même idée lors de ma conférence de Janvier 2006 au Collège International de Philosophie, à l’invitation de Manola Antonioli.schema3.png