TRAVAUXAll the achievements made in digital art since 2007
EXPOSITIONSPast exhibitions
PASSÉSPast performances, exhibitions, interventions since 2001
COLLABORATIONSCollaborations with other artists made since 2001 : théâtre, dance, expositions, performances, musique.
ARTICLESArticles philosophical, political or aesthetic and literary creations on paper
LIVRES
CD/DVD


ZONE DE DEPORTATION COMMERCIALE

Création réalisée dans le cadre du festival international de performance Infr’action à Sète — septembre 2011

zone de deportation

A l’heure de la surveillance de tout flux, de tout individu, selon des moyens technologiques, ZDC propose une forme de transposition de cette logique au niveau d’une performance de poésie action numérique.
Il s’agit de capter l’image d’acheteurs sur un marché de Sète, et de traduire cette image en la présentant sur un site, où elle devient un produit.
L’acheteur devient immédiatement un produit dans une logique de récupération.
Simultanément à cette déportation, un portrait poétique est créé aléatoirement sur le web. Ce portrait est la description personnelle de la personne.
Cette performance est totalement réalisée en temps réel, elle est programmée avec pure-data et des scripts bash.
1/ Capture photographique.
2/ Retraitement automatisé dans un patche pure-data + composition d’un portrait poétique de la personne captée.
3/ propulsion ftp de l’image + élaboration du texte en html.
4/ regénération de la page html pour inclure dans une nouvelle cellule du tableau la nouvelle image + le texte descriptif.
5/ À chaque nouvelle photographie, l’ensemble des données publiées sont de nouveau régénérées. Ce qui amène une forme d’instabilité constante de chaque produit du site.
Les portraits poétiques sont générés aléatoirement. A chaque nouvelle photographie générée, tous les portraits sont de nouveau écrits. Le principe est celui en quelque sorte de l’aléatoire ds requêtes sur moteur de recherche. L’instabilité définitionnelle est propre à la fluctuation immanente des formes de taxinomie sur internet. Cela amène qu’un prototype est infiniment mutable.corrélativement, la valeur des portraits est fluctuante. Leur prix de vente est dans un flux permanent de redéfinition. Ce qui avait une valeur, peut la perdre.