TRAVAUXAll the achievements made in digital art since 2007
EXPOSITIONSPast exhibitions
PASSÉSPast performances, exhibitions, interventions since 2001
COLLABORATIONSCollaborations with other artists made since 2001 : théâtre, dance, expositions, performances, musique.
ARTICLESArticles philosophical, political or aesthetic and literary creations on paper
LIVRES
CD/DVD


[Publications] Disputatio XXI

 

Publication dans Disputatio XXI [ed. HAPAX]de l’article que j’avais écrit sur Libr-critique.com à propos de la polémique entre Nathalie Quintane et Samuel Lequette. Le dossier est assez bien constitué. Il est évident que je ne partage toujours pas certaines positions de certains auteurs, et même que plus profondément je me situe dans une autre dimension du regard. 

Je n’ai de cesse de le répéter depuis maintenant plus de dix ans : et cette critique vaut aussi bien pour Samuel Lequette, que Nathalie Quintane, Christian Prigent ou Roubaud; il faut changer l’optique du regard sur la poésie, sur sa manière d’apparaître. Chaque camp tente toujours de définir une forme d’essentialité restrictive, à savoir selon leur propre angularité d’approche et de pratique. Il serait temps de reprendre d’une manière détachée une typologie ontologique de l’émergence poétique : en quel sens certains produisent des textes lyriques, néo-lyriques ? En quel sens certains produisent des textes hantés par la négativité ? En quel sens certains travaillent à l’émergence de créations objectivistes ou appelés documents poétiques ? En quel sens certains travaillent sur l’infra-langage, le souffle, le geste, la corporéité ? Ces questions, non pour dire qui est dans le vrai, mais pour saisir les différentes modalités de l’événement poétique. Au sens de Spinoza, il ne s’agit pas de jeter lauriers aux uns, et quolibets aux autres, mais davantage de mettre en lumière chaque apparition poétique selon une nécessité quasi-déterministe, comme s’il s’agissait de variations climatiques ou géographiques au niveau de la psyché humaine. 

On est loin de cela actuellement : retour en force des jugements de valeurs, des postures, donc impostures.