[CONCERT] Vincent EPPLAY & Sébastien ROUX //// Yannick FRANCK – 4 fév. 2012

Vincent EPPLAY & Sébastien ROUX //// Yannick FRANCK

concert musique électronique et électroacoustique

samedi 4 février - 20h30 – entrée : 4€/6€

# CONCATENATIVE  LIVE

par Vincent EPPLAY /  Sébastien ROUX

Dispositif de projection son/ image issu de la rencontre entre les deux musiciens qui collaborent régulièrement pour des concerts en multi diffusion.

Placés face à face au centre d’un dispositif sonore en quadriphonie, ils  improvisent une musique riche, frénétique et précise mêlant sonorités accoustiques et électroniques, un croisement du drone, de la musique concrète et de la  «bloop-bleep-music»… Telles des apparitions frénétiques et hallucinatoires, les films de Vincent Epplay apparaissent par intervalle durant le concert. et feront fait appel, si nécessaire, à Bruce Lee et Pierre Boulez.

Version performative et spatialisée de leur disque Concatenative Mu, récemment paru chez Brocoli.
http://www.youtube.com/watch?v=XwMetDzqdn0&feature=channel_page

# Yannick Franck

Le travail de Yannick Franck, mélange entre voix, divers instruments analogiques et manipulation de fréquences, nous plonge dans une immersion sonore à la fois massive et subtil … Entre transe contemplative et profondes vibrations mélancoliques, ses modulations circulaires teintées de résonances naturelles forment, dans une lenteur hautement maîtrisée, des drones fantomatiques. Une musique habitée.

—————————————————————————————————————

_ Vincent Epplay, plasticien/musicien, élabore depuis le début des années 90, un travail d’expérimentation à partir d’une pratique indissociée  des arts visuels et de  la musique.

Depuis une dizaine d’années, il se produit régulièrement en concert, en solo ou en collaboration avec d’autres artistes, dans différents festivals en Europe (Villette numérique – Paris, Netmage – Bologne, Transmediales – Berlin, Festival de Buenos Aires,Au GRM pour une création sonore avec Sébastien Roux, Maison de radio, Pixel Ache- Helsinki…..

En 1999 avec Infinite CD for unlimited music qu’il édite en collaboration avec Antoine Schmitt, il développe une  approche singulière et prospective  sur la notion de jeux et de compositions musicales ; donnant lieu a une série de démos notamment pour ZAC 99 au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. En résidence  a – Harvard Université, Boston  ou  il  installe  « Radio  Shack «  station radio mobile de transmission et d’émission du son par ondes hertziennes, il interroge le contexte de la diffusion dans l’espace public. Avec le groupe de cinéma expérimental MTK ils improvisent en live sous le nom de Mody Bleach une suite de reprise hallucinée du film « Moby Dick » de John Huston. Présenté au Festival Archipel à Genève. Suivie d’une tournée  en France, Europe et Canada ou ils on reçu le 1er Prix Festival Mediacity de Windsor.

Il collabore avec la chorégraphe Maria Donata d’Urso pour la création des solos « Collection particulière » et Lapsus et avec Laure Bonicel  pour Bad seeds en 2008. Il est régulièrement invité à produire des bandes son pour d’autre artistes ou des musiques de films. Il a édité une dizaine d’albums pour différents labels : PPT / Stembogen , AKA, Brocolis, LDDR, et continue à archiver des disques sans musique, des films 8mn de méthode et d’enseignement pédagogique, et des enregistrements sans  qualités.

http://www.viplayland.net/

_ Sébastien Roux est compositeur de musique électronique.

Né en 1977, Sébastien Roux vient à la musique comme guitariste dans divers groupes de rock avant d’entamer une carrière de compositeur de musique électronique qu’il déploie tous azimuts : disques (en solo ou en collaboration avec Greg Davis, Vincent Epplay, Eddie Ladoire), concerts de musique acousmatique, improvisation (avec Kim Myhr, David Fenech), performances audiovisuelles, musique pour la danse (il collabore actuellement avec la jeune chorégraphe Marinette Dozeville et a signé la musique et le design sonore du récent Pan de Lionel Hoche), art radiophonique (en 2005, il est lauréat du concours d’art radiophonique de La Muse en Circuit), ciné-concerts (pour Nanouk l’Esquimau à la Fondation Cartier avec Vincent Epplay), installations sonores (la série intitulée Wallpaper Music avec sa prochaine incarnation lors du festival FriArt à Fribourg ainsi que Précisions sur les Vagues, installation en collaboration avec Célia Houdart et Olivier Vadrot, présentée lors du festival d’Avignon 2008).

Parallèlement, Sébastien Roux travaille à l’Ircam comme assistant du compositeur Georges Aperghis pour ses pièces Avis de Tempête, Happy End et Dans le Mur. Il a présenté son travail en Europe, en Amérique du Nord et en Australie. Il a été invité par de nombreux festivals comme Archipel (Genève), Musique Action (Nancy), Nuit d’hiver (Marseille), Netmage (Bologne), WhyNote (Dijon), Présences Electroniques (Radio France), J’en Rêve (Fondation Cartier), Musica (Strasbourg), Net Days (Bruxelles), Santarcangelo (Italie), Akousma (Montréal), BEAF (Bellingham Electronic Arts Festival, Etats-Unis)…

Son travail est documenté par les labels Brocoli, Apestaartje, 12k, Carpark, Room40, n-rec, Optical Sound Tiramizu et Tsuku Boshi. Il est compositeur en résidence à La Muse En Circuit en 2009 et, pour la saison 2009-2010, au centre national de création musicale Césaré (Reims).     http://www.myspace.com/sebastienrouxmusic

« Sébastien Roux est l’une des figures les plus intéressantes de la scène électronique française : sa double culture, à la fois savante (…) et «populaire» lui offre de composer une musique extrêmement évocatrice, mariant l’électronique et l’organique avec une intelligence qui n’oublie pas de parler aux sens – à l’instar d’un Fennesz ou d’un Mitchell Akiyama. Sébastien Roux s’est ainsi affirmé comme un musicien curieux et vagabond, ce que l’on peut également traduire par nomade et ouvert à toutes les collaborations : outre l’opéra d’Aperghis (…), on a pu ainsi le retrouver récemment à l’œuvre sur l’album Heller (…), en duo avec le Chicagoan Greg Davis… Sur scène, il s’adapte à une multitude de configuration, pour des sets toujours très richement atmosphériques. »

David Sanson pour www.mouvement.net

_Yannick Franck (1981, Liège, Belgique) est artiste sonore et musicien expérimental. Il vit et travaille à Gand (Belgique)

Il dirige le label indépendant Idiosyncratics Records et est le membre fondateur du projet de recherche sonore Y.E.R.M.O. (Biennale de Venise 2009, pavillon du Luxembourg) au sein duquel il est actif depuis 2005 en compagnie du guitariste Xavier Dubois et occasionnellement du batteur Jason Van Gulick. Il a collaboré avec Gast Bouschet & Nadine Hilbert, Craig Hilton, Pietro Riparbelli / K11, Esther Venrooy et Raf Keunen et développe actuellement de nouveaux projets avec Jean-Marie Mathoul (48 Cameras), Philippe Petit (Strings of Consciousness), Steve Kaspar et Stuart Dahlquist (Asva).

Il s’est produit dans des lieux et festivals tels qu’Issue Project Room (New York, USA), MUDAM & Philharmonie du Luxembourg (Luxembourg, LU), Young Arts Biennial (Moscou, RU) et EPAF (Varsovie, PL).

Il travaille en tant que compositeur et créateur sonore pour le Théâtre National de la Communauté Française de Belgique ainsi qu’avec les compagnies Artara et Trotz Ensemble.

http://yannickfranckchronicles.blogspot.com/ //     http://www.myspace.com/yannickfranck

http://www.myspace.com/proyectoyermo